mercredi 13 juin 2007

Législatives 2007: les résultats du premier tour

COMMUNIQUE DE PRESSE

ELECTIONS LEGISLATIVES

TARN 2ème CIRCONSCRIPTION (81)

Au lendemain du 1er tour des élections législatives, la droite conduite par le Président de la République confirme son succès de l’élection présidentielle.

Malheureusement les élections législatives n’ont pas permis d’endiguer l’hégémonie de l’UMP accentuée par l’inversion du calendrier électoral.

Notre circonscription n’échappe pas à la baisse historique de la participation 70.91 % en 2002 contre 65.92 % en 2007.

Dans ce contexte, le score du Parti Communiste se situe à 2.45% contre 2.61% en 2002. Nous remercions les 1271 électrices et électeurs qui ont porté leurs suffrages sur nos candidats, Roxana Farina Concha et Jean-Luc Fernandez, ainsi que les nombreux communistes et antilibéraux qui ont mené cette campagne avec courage et détermination.

Dans les conditions actuelles, il faut tout faire pour élire le plus grand nombre de députés de gauche dimanche prochain. Cela exige que le peuple vote massivement pour le candidat de gauche arrivé en tête au 1er tour. Ce désistement républicain doit être loyal et déterminé afin que le report des voix soit très élevé pour battre la candidate de l’UMP Catherine Réveillon, et permettre à notre circonscription de conserver un député de gauche à l’Assemblée nationale.

Une opposition la plus large possible sera nécessaire pour résister et combattre les mauvais coups du gouvernement Sarkozy – Fillon soutenue par l’UMP.

Le Parti communiste sera aux côtés des laissés pour compte de cette politique et s’associera aux luttes pour s’opposer aux délocalisations, à l’emploi précaire, à la casse des services publics, de la protection sociale, contre l’augmentation de la TVA, etc.

Plus que jamais face à la droite et au capitalisme triomphant porteur d’individualisme, nous devons opposer des valeurs de justice, de solidarité pour redonner espoir à notre jeunesse, à notre peuple.

Cela passe par un rassemblement populaire le plus large possible dès dimanche prochain dans les urnes pour élire un candidat de gauche.

Au-delà, au sortir des deux scrutins, la gauche battue doit se poser la question des raisons de cet échec. Cela passe par des débats populaires indispensables pour reconstruire un outil politique répondant aux attentes modernes de la population.

Nous sommes disponibles pour cela.

Roxana Farina Concha, Jean-Luc Fernandez et les communistes de la 2ème circonscription

vendredi 25 mai 2007

Débat autour d'un verre

Débat autour d'un verre à la Maison de quartier de Lapanouse à Albi
le mercredi 23 mai 2007

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Rencontre à Graulhet

Rencontre avec les habitants du quartier de Crens à Graulhet en avril 2007.


[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

mercredi 23 mai 2007

Invitation à un débat public

Face à la droite dure du nouveau Président de la République, ne baissons pas les bras. Créons une force indispensable de résistance et de conquêtes.

Roxana Farina Concha et Jean-Luc Fernandez
vous invitent à un débat public
le Mercredi 23 MAI à 20h00
à la Maison de Quartier de
Lapanouse, à Albi.

lundi 21 mai 2007

Campagne citoyenne

En campagne sur le marché de LISLE-SUR-TARN de la 2ème circonscription le dimanche 20 mai 2007, avec ses camarades de la section des Bastides.

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]
Photos de la Campagne citoyenne de Roxana Farina
[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

L’équipe locale de campagne de Roxana Farina

Venez nous y rencontrer pour de plus amples informations. Si vous souhaitez vous impliquer à nos côtés, merci de nous contacter

POSTEZ-NOUS UN MESSAGE

Visitez régulièrement notre site pour être informés de nos prochaines manifestations.

mercredi 16 mai 2007

Le libéralisme n'est pas une fatalité

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Si l'on tente de nous faire croire que le libéralisme
ne doit plus faire débat, nous pensons, au contraire,
qu'il n'y a pas de fatalité, et que l'état de notre
société est bien la résultante des choix politiques.
La question libérale restera au centre de notre campagne
et de notre mandat.

Pour mettre fin à cette société d’exclusion, de profits,
d’expulsions, de discriminations nous devons
bâtir ensemble la transformation de celle-ci, pour la
rendre plus juste, plus humaine, plus solidaire.
Pour cela nous devons créer ensemble avec les habitants
des quartiers, les salariés des entreprises, un
grand mouvement de contestation, de prise de
conscience et de propositions pour une autre politique
et dégager une majorité vraiment à gauche.
Derrière les choix politiques, il y a toujours des
Femmes et des Hommes !

Nous, citoyens, militants, n'acceptons pas le renoncement.
Notre engagement n'est ni “une rupture
tranquille” ni un “ordre juste”, nous voulons simplement
reprendre le cours de choses et renouer avec
les principes politiques de ce que fut la Gauche en
terme de constructions et conquêtes sociales.

Renouer avec la Solidarité

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir]
1 : Des Services Publics non soumis au secteur marchand, garants de la cohésion sociale: Santé, SNCF, Poste, EDF-GDF, distribution de l'eau, transports...
2 : Repenser la Décentralisation et l'aménagement du territoire en termes de moyens et de choix politiques. L'Etat doit assurer l'égalité et l'équité entre tous les citoyens sur l'ensemble du territoire Français : Régions, Départements, Communes.
3 : Relocaliser l'économie pour la création d'emplois,intégrer les nécessaires contraintes environnementales à une réflexion sur le travail, l'emploi, le chômage et la consommation. Apporter un soutien à la création et aumaintien des PME-PMI.
4 : Un code du travail dont les règles instaurent une vraie démocratie sociale au sein des entreprises avec comme priorités : la suppression des contrats précaires, le (CDI) Contrat àdurée indéterminée redevenant le contrat unique, l'interdiction des licenciements boursiers...
5 : Retour à une agriculture à visage humain, socialement équitable, économiquement viable et respectueuse de l’environnement.
6 : L'Education, la Recherche, la Culture non subordonnées au Marché; ils sont des outils d'épanouissement et contribuent au développement et à la transformation de notre société. Ces institutions laïques sont le fondement d'une société égalitaire et non communautariste.
7 : Réformer la fiscalité pour plus de justice sociale, pour le maintien et le développement de la solidarité nationale et intergénérationnelle, par : la refonte de l'impôt, la taxation des transactions financières, la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité...
8 : Faire que notre travail de Parlementaires soit porté par les débats, l'information, la transparence, et s'appuie sur la richesse et la diversité du tissu associatif pour garantir une réelle Démocratie Participative.